vendredi 27 février 2009

Assurance TOUT-risque !

Je critique souvent certaines pratiques des médecins. Celles qui manquent d'humanité, celles qui ne visent que le gain. On aura beau m'expliquer que le médecin doit vivre de son travail, je ne comprendrai jamais que la Salle d’Urgence d'un hôpital soit transférée à l’Économat.

Mais les médecins ne sont les plus reprochables qu'à cause de leur serment (voir Serment d'Hypoc...). Il y en a qui font pire. Bien pire!

Non, pas les avocats (pour cette fois?). Je parle des Assureurs.

L'idée de l'assurance n'est pas mauvaise en soi. Bien au contraire. Épargner quelques gourdes pour être, plus ou moins, couvert en cas d'une catastrophe ou d'une grave maladie, c'est une très bonne démarche.

Mais évidemment, les gens honnêtes se faisant rare, il n'est plus possible de faire dans la simplicité. Pour tromper et arnaquer, les assureurs veulent tout compliquer.

Dans une feuille de souscription d'assurance-maison je lis ceci: «Assurance contre tout sinistre, sauf: vandalisme, catastrophe naturelle et incendie.»

Ça ne semble pas poser de problème, sauf que je ne trouve plus grand chose qui pourrait mettre la maison en péril.

Une autre perle: «Assurance-accident: prime de X gourdes en cas de perte de la main.» Et puis au bas de la page, il est expliqué que pour que la perte de la main doit s'étendre jusqu'au poignet! Ainsi, si elle n'est coupée que jusqu'à la paume, vous n'avez pas droit à l'indemnité.

Pour ce qu'il en est du service,...Problème!

Lorsqu'il s'agit de les joindre pour répondre à leurs obligations avant une intervention d'un médecin, c'est toute une histoire. Lorsqu'il est question de recevoir l'indemnité, c'est tout un livre...d'histoires!

C'est peut-être pour ça que l'indemnité est aussi appelée «Prime». Parce que celui qui réussit à soutirer quelques sous d'un assureur mérite bien une récompense ;)

Une solution à cette affaire serait que le gouvernement mette en place une assurance-assurance. Ah! oui, lorsqu'on a à signer un contrat conçu par un avocat, un médecin et un assureur, on s'expose à tous les risques.

Tilou