vendredi 17 avril 2009

Féminicide!

J'ai longtemps pensé que les femmes se disant féministes avaient une dent contre les hommes. Récemment, j'ai réalisé que j'avais tout faux.

En fait, c'est leur amour du masculin qui guide leurs comportements. Elles aiment tellement les hommes qu'elles ne rêvent que d'une chose: devenir des hommes! Pas seulement de se mettre à leur place ou de faire comme eux, mais vraiment de se transformer en hommes.

Regardez leur façon de s'habiller. La plupart de ces medam, sinon toutes, ne portent que pantalon. Leurs coiffures sont affreu...euh...pardon! afro ou rasta. Et leurs gestualités ne sont pas sans rappeler celles des bons vieux gaillards machos.

Bon, cela ne m'avait pas tout de suite frappé.

Mais je me suis demandé pourquoi on ne rencontrait pas de belles filles, coquettes et féminines dans le mouvement féministe? Pourquoi la majorité rappelait étrangement ces «manman poul a zepon»?

C'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille. Je me suis dit que la femme étant très jalouse, ça doit être un mouvement, contre les belles femmes (les féminines), mené par certaines femmes moins belles (les féministes).

Et c'est pas idiot hein!? Si elles réussissent à faire disparaître la Féminité, leur complexe d'infériorité sera vaincu. Et ça sera deux coups d'une seule pierre: Toutes les femmes ressembleront à des mecs et aucune n'aura la préférence des hommes puisque la féminité aura disparu.

Alors, pour atteindre leur but, elles emploient les grands moyens.

En plus de se vêtir comme les hommes, les féministes visent la pointure des «gwo soulye» : (Tout bon wi !) La première des féministes, la fée-ministre, s’est rendue à une foire du livre, là où vont ceux animés de la folie des livres. Elle fit la tournée des écrivains femelles sautant (dans le sens de ignorer hein !) au passage tous les mâles.

Aujourd’hui, comme il y a quelques années, un spot publicitaire demande aux femmes d’aller voter les femmes parce que ce sont des femmes. Je vais faire pareil. Ne pas voter les femmes parce que je ne suis pas une femme.

À bien réfléchir, c’est pas forcément une mauvaise idée : Les hommes votent les hommes, les femmes votent les femmes. De cette façon, ce ne sera plus nécessaire de dépenser autant d’argent pour des élections. Il suffira de faire un recensement et le sexe majoritaire sera vainqueur.

Et Messieurs ! Pas besoin de s’inquiéter du fait que la population compte plus de femmes que d’hommes, les féministes par leurs plumages et leurs ramages se chargent de rétablir l’équilibre.

Tilou