vendredi 12 mars 2010

Expert-tease

Depuis le 12 janvier 2010 (et oui, on n'est pas prêt d'en finir!) je me suis trouvé un talent: Expert. Eh oui. Je vous prierais maintenant de vous adresser à moi avec tout le respect dû à un expert.

Pardon? En quoi suis-je expert?

Euh. Je ne sais pas trop. En tout cas je le suis. Et au même titre que tous ceux-là qui prennent la parole à longueur de journée sur les ondes, ou qui offrent leur expertise quant à la vérification des bâtiments endommagés par le séisme.

Je suis en mesure de faire leur travail aussi bien qu'eux, vous savez! Et vu le court temps que j'ai mis à apprendre, par rapport à leurs longues années d'études et d'expérience, je dois vraisemblablement être un génie. C'est vraiment le cas de rappeler qu'"Aux âmes bien nés [moi :)], la valeur n'attend point le nombre des années."

Bon. Il faut avouer aussi que ce n'est pas trop difficile d'être expert. D'ailleurs, je soupçonne plus d'un d'avoir épousé cette discipline par et pour les même raisons que moi.(yo pran tiz!)

D'abord, il faut opiner avec un air sérieux sur le tremblement de terre du 12 janvier dernier et donner un délai pour que cesse les répliques. Quelques heures, 3 jours, un mois ou une année... ce n'est pas trop important. L'essentiel c'est d'avancer un délai qui pourra être allongé sans gêne s'il est dépassé. Et si on vous demande quand est-ce que les gens pourront rentrer dans leurs maisons, il n'y a qu'à répondre que c'est une décision personnelle.

Il faut aussi user des données statistiques comme si elles étaient incontestables. "3% de chances pour un séisme de magnitude 7" Ça ne veut strictement rien dire, mais avancer des chiffres donne toujours un peu plus de crédibilité.

Ensuite, et c'est le plus important, il faut pouvoir renseigner les pauvres victimes sur l'état de leurs maisons.

Et là encore, rien de compliqué. Si la maison est encore debout, c'est qu'il n'y a aucun danger. Il faudra seulement consolider la structure et réparer. C'est tout.

Comment? Vous n'aviez pas remarqué que c'est toujours le diagnostic? Les seules bâtisses déclarées vouées à la démolition sont celles déjà détruites. Celles que, sans aucune année d'études en génie, n'importe qui peut constater qu'elle n'est plus en état de servir. Après ça, toutes les autres sont "anfòm!"

Dixit les Experts en... (Ce n’est pas important!)

Tilou