vendredi 10 octobre 2008

Inventifs...ces tordus!

Un ami me faisait remarquer, l’autre jour, que l’expression « thé glacé » était insolite. Avouons qu’il n’a pas tout à fait tort.

D’accord, ça a bon goût. Enfin , le thé lui-même, pas l’expression. Et en plus de goûter bon, c’est rafraîchissant.

Ceci étant dit, il ne faut pas avoir le cerveau trop à l’endroit hein, pour trouver un truc pareil. Du « thé glacé »! et il y en a d’autres : du chocolat…blanc ! du jus en…poudre ! du café…décaféiné ! etc. Carrément des oxymores tangibles.

Il paraît que c’est à mettre sur le compte de «l’inventivité» des gens du Marketing. Pour faire ce boulot, il faut donc se tordre le cerveau: On prend quelque chose de naturel, on le met à l’envers et hop! Ça donne un produit révolutionnaire, probablement utile,... avec un nom coucher dehors.

Je me demande comment n'ont-ils pas encore lancé «l'allumette à geler» ou la «bière chaude».

Certains autres noms, par contre, sont de belles trouvailles. La « Permanente » par exemple.

Ça ne dure pas du tout et il faut la réappliquer régulièrement. Tous les 2, 3 ou 4 mois, suivant les cheveux de la personne (sivan pòch li !). Et en fin de compte il n’y pas plus de permanence dans les effets de la permanente que dans la stabilité des taux de change en Ayiti.

Mais, ne croyez pas que les gens du Marketing aient berné les femmes. Non. Le mot Permanente est convenablement et judicieusement choisi. Parce qu’une fois la permanente essayée, il faudra l’utiliser en permanence.

Ah! ces gens du Marketing!. Croyez-moi, il auraient déjà proposé «l’eau en poudre» s'ils savaient avec quoi mélanger la poudre pour retrouver l’eau.

Tilou