jeudi 4 septembre 2008

Tout koutay se koutay

J'ai remarqué que certains comportements condamnés unanimement dans une société peuvent être parfaitement acceptés dans...la même société, suivant la personne ou la classe sociale la pratiquant.

Le vol, par exemple.

Une cuisinière à qui on confie quotidiennement 100 gourdes pour la préparation de repas ne peut (ne devrait), en aucun cas, conserver pour son compte ou dépenser selon ses propres vœux les 10 gourdes de monnaie qui lui reste occasionnellement un jour de rabais. Ce serait du vol. (ou de la frékansité*). Elle doit impérativement rapporter la monnaie et la remettre à la maîtresse de maison qui en disposera.

Là, on est d’accord.

Mais qu’en est-il lorsqu’une section d’une entreprise (ONG yo!!!), ou d’un ministère de l’État, décident de conserver l’argent non utilisé du budget qui leur a été alloué, sous prétexte que le prochain budget sera réduit si l’argent est rendu ?

C'est malhonnête! Tout koutay** se koutay!

Pas d’accord ?

Alors, je vous en prie, montrez-moi la différence.

Tilou

*impertinence

**expression créole désignant le fait de s'approprier une partie d'une somme d'argent prévue pour autre chose