vendredi 4 juillet 2008

Plaidoyer saugrenu

Il est coutumier d'entendre l'expression : «qui s'excuse s'accuse.». Et c'est un fait. Celui ou celle qui s'excusent ne peuvent le faire qu'à propos d'une faute, d'une erreur ou d'un fait qui leur est imputables. Présenter ses excuses, c'est demander pardon tout en reconnaissant son tort.

Certaines fois cependant, ce n'est pas en s'excusant que certains s'accusent, mais en accusant d'autres.

Et ce qui est drôle dans tout ça, c'est qu'ils ne se rendent même pas comptent de leur aveu.

Prenons en exemple les nouveaux épisodes de l'affaire FHF (Fédération haïtienne de football).

Acte 1. des journalistes accusent ouvertement le comité fédéral de mauvaise gestion, de détournement d'argent aux fins personnels de ses membres. Le président du comité répond que ces journalistes sont des anciens amis qui lui en veulent parce qu'ils ne reçoivent pas d'avantage de la fédération.

Acte 2. la Cour Supérieure des Comptes fait enquête et demande de justifier les dépenses de la Fédération. Un représentant du Comité fédéral fait remarquer que d'autres cas plus graves, à travers notre histoire, n'ont jamais fait l'objet d'enquête. (bon! sa sa a vin’ chache nan bagay la MENM?!)

Sans même chercher à certifier si, oui ou non, le Comité fédéral est coupable de tout ce qui lui est reproché, il est remarquable qu'il n'a encore pris aucune position qui pourrait le disculper, ni même cherché à démentir ou justifier les fautes dont on l'accuse. Ne serait-ce pas plutôt révélateur?

La désignation de la nouvelle prétendante au poste de premier ministre nous gratifie d'aussi belles argumentations: Une dame, défendant la nouvelle Désignée contre les accusations d'homosexualité, rétorque à propos de l'Église: «Elle parle d'immoralité, mais ne doit pas oublier qu'en son sein, des évêques on été accusés de pédophilie.» Je me suis alors demandé: 1. en quoi et de quoi cet argument disculpe-t-il sa cliente? 2. Au cas où l'Église n'aurait été d'aucun soupçon, notre intervenante aurait-elle épousé sa cause?

Je n'ai pu trouver aucune réponse à ces deux questions mais me suis laissé dire que pour leur bonheur, certains auraient intérêt à travailler leurs plaidoiries.

Tilou