vendredi 1 février 2008

Adieu mon Dieu...(Adje Bondje!)

L’Homme, semble-t-il, a toujours été religieux. Dans les plus anciennes sociétés que nos historiens et archéologues aient pu retracer, on a toujours trouvé des indices d’un culte voué à une divinité.

Curieux est-ce pourtant de constater que le monde s’achemine vers un bannissement de la religion.

En Europe, on y est déjà. Et avec un beau nom: Laïcité. C’est un principe qui veut qu’on n’impose pas publiquement son appartenance à un groupement religieux.

Récemment, le débat fut enflammé en France, lorsqu’il s’agissait d’interdire le port du voile musulman dans les établissements scolaires.

Et, à entendre parler ses nombreux défenseurs, cette Laïcité est en passe de devenir une valeur intouchable, presqu’au même titre que les droits de l’Homme.

Si on devait trouver des coupables à cette affaire, les yeux ne pourraient se tourner que du côté des croyants eux-mêmes.

Alors que la majorité des religions connues prônent la charité envers son prochain, les adeptes à ces mêmes religions s’entre-déchirent. Et à ce jeu, ils s’en donnent à cœur joie. Les Protestants combattent les Catholiques qui combattent les musulmans qui font sauter les Juifs...

Et c’est pas fini...

...Ces Juifs regardent de haut les disciples de Bouddha (petèt ke se akòz non an!) qui n’ont rien à cirer du reste du monde...(yo pa pete ba yo santi?)

C’est toujours pas fini...

Les protestants eux-mêmes sont divisés en «groupistes» (adventistes, baptistes, méthodistes...) qui se battent pour grappiller sur la part de marché des concurrents.

Et pendant ce temps, le Dieu que nous disons tous adorer et vouloir suivre, celui-là même qui nous disait que l’on reconnaîtrait ses disciples par leurs actes d’amour...oui, ce Dieu que nous chantons au monde s’en fait mettre dehors.

Tilou