vendredi 29 février 2008

Oasis de charité

Le monde va mal. Il y a beaucoup de choses à corriger. Il y en a tellement que la mission semble impossible.

Et en plus des comportements (égoïsme, vol, viol,...) qui nous éloignent d’un monde heureux, nous devons aussi compter les malheurs qui ne dépendent pas de nous: maladies, catastrophes naturelles...

Pourtant, c’est au milieu des ces misères, au cœur même de ces ombres que l’espoir me vient. L’espoir et la confiance que l’Homme peut faire preuve de bonté.

Lorsque j’aperçois quelqu’un faire la charité à un mendiant, un autre aider une vieille dame à traverser une rue, une infirmière se dévouer au chevet d’un patient qu’elle connaît à peine, un médecin fondre en larmes lorsqu’il ne réussit pas à sauver un mourant ou, plus banalement, lorsque je surprends une personne répondre au timide sourire d’un voisin dans le bus...Je me dis : «eh bien oui, l’humanité qui sait se montrer si méchante, monstrueuse, faisant souvent preuve du pire...cette humanité-là est aussi capable du meilleur».

Tilou